Présentation de Sabine Schnellmann

Permettez-moi de me présenter. Je m’appelle Sabine Schnellmann et j’ai, en janvier 2022, repris la fonction de caissier de la Section suisse alémanique de la SSSH, fonction occupée jusqu’alors par Joachim Dufner.

J’ai grandi à Berne, où, après ma scolarité, j’ai suivi une formation de secrétaire afin de gagner ma vie, puis j’ai commencé des études et occupé divers emplois, notamment dans différents hôpitaux ; ainsi, j’ai pu acquérir de nombreuses expériences. Mes intérêts étaient – et sont toujours – très variés, ce qui explique pourquoi je ne suis pas « entrée en stérilisation » par un chemin classique. A 25 ans, j’ai fait un apprentissage de libraire, secteur dans lequel j’ai ensuite travaillé pendant près d’un quart de siècle. Après 18 ans passés dans une librairie de taille modeste, j’ai compris que je voulais faire quelque chose de radicalement différent. Le monde hospitalier m’attirant, j’ai suivi une formation de secrétaire médicale ; lorsque je me suis mise en quête d’emploi, je suis tombée sur une offre publiée par le service de stérilisation de l’Hôpital de l’Ile. Je n’avais encore jamais vu un tel service de l’intérieur, mais les tâches de l’annonce me semblaient très intéressantes et les exigences requises comme taillées sur mesure pour moi : aptitude à travailler en équipe, sens des responsabilités, souci de la qualité. Ces caractéristiques me définissent aujourd’hui encore, et guideront mon travail en tant que caissière et membre du Comité.  

Les défis pointus, la diversité du travail et l’évolution continue des services de stérilisation m’ont toujours beaucoup motivée. Pendant 14 ans, jusqu’à ma retraite en novembre dernier, j’ai eu la chance de m’atteler avec enthousiasme à de nouvelles tâches ; les dernières années, j’étais par exemple responsable des données de base EuroSDS. J’ai également toujours beaucoup apprécié la diversité des collaborateurs, avec leurs cultures et leurs langues respectives.

L’heure est venue pour moi de mettre mes connaissances et mon expérience au service de la SSSH. Notre Comité – composé de quatre membres, dont deux nouveaux-venus – doit maintenant trouver et forger son identité, afin de continuer à développer l’acquis avec dynamisme.

Retour haut de page