Editorial

Buisnessfoto2

Chère lectrice, cher lecteur,

Ouf, enfin de nouveau un semblant de normalité!

L’été fut superbe, la récolte de tomates extraordinaire! Et quoi de mieux que de transformer ces tomates magnifiquement mûres en délicieux sugo ou en tomates séchées… bref, de les «traiter» (= stériliser) en vue de leur conservation?

Bon, me direz-vous… mais quel rapport entre un sugo et une STER? Et bien sachez que lorsque j’explique ma profession ou que j’enseigne chez H+ Bildung, j’aime à comparer mon activité professionnelle avec ce que je fais en cuisine, afin de mieux illustrer les tâches et problèmes de notre quotidien: par exemple la zone d’ombre de rinçage (la même qu’à la maison, lorsque l’on surcharge le lave-vaisselle) ou la stérilisation du sugo au four (qui permet d’en assurer la conservation). J’indique également que nous respectons des recettes (modes d’emploi et instructions de travail) et que parfois, c’est le «coup de feu» ou qu’un appareil tombe en panne.

Comme Norma vous le disait dans la dernière édition, ce sont désormais Markus et moi-même qui reprenons la rédaction de Forum. Chère Norma, nous en profitons pour te remercier très sincèrement pour ton travail!

Les 18es Journées nationales suisses sur la Stérilisation, qui se sont tenues à Bienne en juin dernier, ont de nouveau remporté un franc succès. Lors de l’Assemble générale, nous avons pris congé d’Esther Michaud, de Jörg Schnurbusch et de Stephan Mayor, qui se sont retirés du Comité central de la SSSH, et avons salué leur travail et leur engagement toutes ces années… Merci Hervé pour tes paroles, riches en émotions.

Les apprenants de la deuxième volée de TDM CFC ont décroché avec succès leur diplôme. Félicitations! Nous vous présentons dans cette édition plusieurs personnes qui, par le biais de sept questions, nous présentent chacune leur point de vue sur cette profession.

Forum est en train de faire peau neuve et se veut également une plateforme d’échange. Dans cette optique, nous avons créé une nouvelle rubrique, qui présente un sujet ne relevant pas directement de notre secteur d’activités. Dans la dernière édition, l’article était consacré à l’«appréciation» au quotidien; dans celle-ci, nous donnons l’occasion à Dementality de se présenter brièvement.

Nous vous souhaitons une agréable lecture, cordialement,

Connie Ingold et Markus Schütz

Retour haut de page